Yhnova! 1ère maison française bâtit en 3D!

Yhnova, la 1èremaison française imprimée en 3D a été inaugurée le mercredi 21 mars, dans le quartier Bottière à Nantes.

Il s’agit d’un logement social de type T5 et mesure 95 mètres carrés. Il est constitué de 4 chambres, 2 salles d’eau, un salon, ainsi qu’une cuisine. L’une de ces spécificités est la forme arrondie des murs. Un projet particulièrement innovant.

 

Voici les différents acteurs du projet :

– Consortium de recherche BatiPrint3D™ : Université de Nantes, Ouest Valorisation, Caisse des Dépôts, Nantes Métropole, Nantes Métropole Habitat, Carretero Meyer, BA Systèmes, Bouygues Construction, LafargeHolcim, CSTB et CNRS.

– Technologie d’impression 3D robotisée BatiPrint3D™ : développée par l’Université de Nantes.

– Maître d’ouvrage : Nantes Métropole Habitat.

– Architecte : TICA.

– Entreprise générale : Bouygues Bâtiment Grand Ouest.

Commencée en septembre dernier, la construction de cette maison n’aura duré que 7 mois, dont 54 heures pour la construction des plans à l’apparition des murs !

Il faut rappeler que pour une maison classique, l’élèvement des murs prend 2 semaines en moyenne.

Pour rappel, contrairement aux maisons classiques, tout a dû être fait depuis zéro avec Yhnova. Donc les prochaines maisons utilisant ce procédé de fabrication devraient donc prendre beaucoup moins de temps à être achevées.

Le gain de temps est dû essentiellement à la standardisation et la mécanisation des tâches de fabrication des éléments constitutifs de la maison et la possibilité de faire fonctionner les imprimantes 3D de jour comme de nuit.

Par ailleurs, le coût de construction est plus faible de 20 % sur le coût e construction d’une maison classique. Ce qui permettra aux promoteurs de maximiser leurs marges.

En outre, Yhnova est une maison intelligente, qui permet à son propriétaire d’en apprendre plus sur son état au quotidien.

Ceci est rendu possible grâce aux divers capteurs qui meublent ses murs. Il sera par exemple possible depuis l’application dédiée, d’en savoir plus sur la qualité de l’air intérieur, l’évolution des matériaux et même le taux d’humidité. Le but étant de faire réaliser des économies énergétiquesaux familles occupant ce type de logements.

C’est également une évolution écologique importante. Les maisons imprimées en 3D génèrent moins de déchets et de CO² durant leur construction, que les maisons habituelles. De plus, elles nécessitent moins de matériaux de base ou peuvent se contenter de matériaux issus du circuit du recyclage. Enfin, les formes courbes permises par le procédé d'impression 3D améliorent la performance thermique.

 

Vous pourrez visiter cette maison dès le 7 avril prochain. Les occupants d’Yhnova devraient aménager à partir de juin 2018.

 

Vous aimerez peut être ...

Votre adresse email ne sera pas publiée.